Les services de déneigement

À l’approche de l’hiver, les entreprises de déneigement, spécialisées ou artisanales, redoublent d’efforts pour recruter de nouveaux clients. Bien qu’une très grande majorité de ces entreprises soient bien intentionnées, certaines de ces annonces peuvent tout aussi bien être le fait d’aventuriers peu scrupuleux.

Avant de confier un contrat de déneigement au premier venu ou de s’engager pour plusieurs mois à l’avance, il faut prendre les précautions nécessaires contre les risques d’une entente conclue trop rapidement. Voici quelques mesures préventives à considérer :

  • faites attention aux annonces ou cartes professionnelles qui ne mentionnent qu’un numéro de téléphone sans adresse précise. En cas de problème, vous pourriez avoir des difficultés à retracer cette personne ;
  • faites attention au visiteur d’un soir qui vous offre ses services à prix d’escompte, supposément parce qu’il est déjà dans le voisinage. Refusez de verser un acompte à cet inconnu, sinon vous assumerez inutilement tous les risques, y compris celui de ne jamais  revoir ce visiteur ni l’argent que vous lui avez remis ;
  • interrogez vos voisins ou vos proches sur les noms de déneigeurs avec lesquels ils ont été satisfaits ;
  • informez vous auprès de différents services de déneigement afin de vous familiariser avec la façon de faire dans votre région. Une entreprise sérieuse répondra à vos questions. Elle a pignon sur rue, possède une solide expérience et offre des références.
  • n’hésitez pas à poser des questions au sujet du contrat, de sa durée et des modalités de paiement.

Un contrat clair

Plus le contrat est clair et moins vous risquez de rencontrer des problèmes :

  • exigez toujours un contrat écrit ;
  • établissez au départ vos priorités en matière d’horaire à respecter ; par exemple, indiquez bien avant quelle heure, le matin, vous souhaitez que votre entrée soit déneigée ;
  • faites préciser par le déneigeur à quel endroit et de quelle façon il disposera de la neige ;
  • indiquez la durée du contrat ;
  • mentionnez les modalités de paiement, en deux, sinon trois ou quatre versements ;
  • vérifiez l’existence et la portée d’un règlement municipal en cette matière.

Le versement d’un acompte

Dans la mesure du possible, ne versez aucun acompte puisque votre signature au bas du contrat vous engage déjà. Privilégiez au contraire un mode de paiement échelonné au fil des mois ou, encore, payez une fois le déneigement effectué après chaque tempête. Encore là, tout est une question de libre négociation.

Source : Office de la protection du consommateur

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s